angle-left News - La circulaire de février 2018 est parue

La circulaire de février 2018 est parue: taux d'intérêt de 3% pour 2017

01 février 2018, Ignace Jeannerat

 

Excellente année 2017 pour la CIEPP!

 

Au terme de l’année 2017, les avoirs de vieillesse des assurés de la CIEPP seront rémunérés au taux de 3%. Ce taux d’intérêt sera attribué sur l’entier de l’avoir de vieillesse notamment des assurés actifs au 1er janvier 2018. Il dépasse de 2% le taux d’intérêt minimum LPP (1%) fixé par le Conseil fédéral.

Les facteurs essentiels qui ont permis au Conseil de fondation de prendre cette décision et de redistribuer une part substantielle de la performance réalisée sont les suivants:

L’institution a réalisé en 2017 une performance de placement de près de 9,5%. Ce remarquable résultat reflète l’élan insufflé par la reprise économique mondiale, solide et largement généralisée. Il est le produit d’une politique d’investissement à long terme dont les résultats sont éprouvés. Cette performance, la meilleure depuis 2012, est largement supérieure à l’indice de référence Pictet LPP40.

Degré de couverture renforcé

Le degré de couverture de la CIEPP déjà élevé est encore en progression. Il devrait être supérieur à 118% fin 2017 (contre 113,4% au 31.12.2016). Il sera audité et communiqué de manière définitive dans le rapport annuel de 2017, en juin prochain.

Année après année, la CIEPP, fondation de droit privé la plus grande de Suisse romande avec un total de bilan supérieur à 6,79 milliards de francs, poursuit sa croissance et augmente ses parts de marché. Fin 2017, elle gérait la prévoyance professionnelle de 9484 entreprises et indépendants (+1,9%), soit 42 378 assurés (+5,6%). Le nombre de rentiers était de 5262 bénéficiaires (+7,3%). L’activité 2017 représente plus de 360 millions de francs de primes facturées (+4,5%).

Baisse du taux de conversion dès 2019

Comme le montrent ses résultats, la CIEPP est une institution solide et pérenne. Le Conseil de fondation prend des mesures pour qu’elle le demeure. Dans ce but, il a décidé, à l’instar de nombreuses institutions de prévoyance suisses, d’ajuster le taux de conversion fixé actuellement à 6,8%. Le taux de 6,8% n’est plus en adéquation avec les paramètres actuels et ceux considérés par la CIEPP, tels que la baisse attendue des rendements et l’allongement de l’espérance de vie. Cet ajustement est donc devenu indispensable.

Le taux sera réduit par étape de 2019 à 2022, soit à 6,6% en 2019, 6,4% en 2020, 6,2% en 2021 et finalement 6% dès 2022. En prenant cette décision, le Conseil de fondation renforce la sécurité des rentes et l’équilibre de l’institution à long terme.

Malgré cette mesure qui s’appliquera graduellement dès 2019, le taux de conversion de la CIEPP demeure important. La moyenne suisse des institutions de prévoyance était à 6% en 2017. Elle est attendue, dans cinq ans, à 5,63%. (source : Rapport CHS PP 2016)

Il est essentiel de préciser qu’en aucun cas les rentes de vieillesse en cours ne sont touchées par cette évolution.

Parallèlement à cette décision, le Conseil de fondation a initié une réflexion pour permettre aux affiliés et aux assurés de combler la baisse des rentes suite à l’ajustement du taux de conversion. De plus amples informations seront données à l’approche de sa mise en place.

L'entier de la circulaire (format PDF) est disponible sur le site.