angle-left Taux technique: une baisse nécessaire?

Taux technique: une baisse nécessaire?

27 novembre 2018

José Agrelo, directeur de la CIEPP:  « Le taux d’intérêt technique de notre institution est passé de 4 % à 3.5 % en 2013 puis à 3% dès 2015. Le taux d’intérêt technique devrait refléter la performance fondamentale - hors changements de valorisation boursière -  attendue sur le long terme, calculée pour chaque institution de prévoyance.
La norme DTA4 n’est pas adaptée à la réalité. Elle impose un calcul basé sur des performances non fondamentales réalisées dans le passé et fondé sur une allocation stratégique qui ne considère pas les caractéristiques de chaque institution (notamment sa structure). Or, c’est le besoin de performance pour financer les engagements futurs qui détermine l’allocation la plus efficiente, et donc des performances attendues bien différentes d’une caisse à l’autre. Il serait souhaitable d’intégrer ces notions dans une méthode de calcul, plutôt que d’imposer une norme qui, d’une part, ne reflète pas la spécificité de chaque institution et, d’autre part, atténue la responsabilité de l’expert et du Conseil de Fondation. »

Extrait du numéro de novembre 2018 du magazine BANCO.