Politique de placement

La CIEPP pratique une politique de placement qui privilégie la protection du patrimoine, la sécurité et la rentabilité. Elle défend un activisme réaliste et économiquement supportable. La CIEPP se définit comme un investisseur à long terme qui entend contribuer au financement de l’essor économique général, dont elle compte bénéficier.

La CIEPP privilégie les actifs générateurs de revenus (actions, obligations, immobilier). Cette stratégie durable assortie de règles de rééquilibrages systématiques produit une plus grande prévisibilité des résultats à long terme, un risque atténué et une économie substantielle en termes de coûts.

Parmi les institutions suisses de prévoyance, la CIEPP affiche des frais de gestions parmi les plus bas.

L’organisation des placements est élaborée par le Conseil de fondation. Les compétences des différents organes, commissions et mandataires engagés dans la gestion des placements sont définies dans le règlement de placement de la CIEPP. La CIEPP a formalisé sa stratégie de placement et ses principes d’investissement dans un document, Principes d'investissement, qui rappelle également les bases de bonne gouvernance de la CIEPP. Il est consultable en ligne (ci-dessous).

 

Exercice des droits de vote

En application de ses principes d'investissements, de son règlement de placement et de sa directive sur l'exercice des droits de vote, la CIEPP pratique une politique de placement qui privilégie un activisme réaliste et économiquement supportable.

La CIEPP s'appuie sur les principes reconnus de bonne gouvernance pour exercer ses droits d'actionnaire auprès des sociétés suisses, en tenant compte de leurs intérêts à long terme.

Chaque année, la CIEPP publie un rapport complet sur les droits de vote exercés dans les sociétés suisses dont elle est actionnaire.

La CIEPP a pris plusieurs initiatives pour exercer, à l’instar de ce qu’elle fait depuis longtemps en Suisse, ses droits de vote à l’échelle internationale En 2017, elle a transféré la majorité de ses actions européennes qui étaient détenues au sein d'un fonds de placement en détention directe auprès de son dépositaire pour exercer ses votes sur les plus importantes sociétés de la région. En 2020, il a été décidé d'augmenter de manière significative l'exercice des droits de vote à l'étranger avec notamment la création du fonds Achillea dédié entièrement à la CIEPP et contenant l'ensemble de son exposition en actions nord-américaines. Ce fonds permettra à la CIEPP d'exercer ses votes sur plus de 2/3 de son portefeuille en actions. Pour le tiers des actions pour lesquelles la CIEPP ne peut pas voter directement, l'exercice des droits de vote est délégué à un prestataire spécialisé qui partage ses principes de vote.

 

Règlement de placement, principes et rapports

  FR DE
Règlement de placement Télécharger
Principes d'investissement Télécharger Herunterladen
Directive du Conseil de fondation sur l'exercice des droits de vote Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2020 Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2019 Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2018 Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2017 Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2016 Télécharger
Rapport exercice des droits de vote 2015 Télécharger