Améliorer son 2e pilier par un rachat

Comme la plupart des institutions, la CIEPP offre à ses assurés la possibilité de compléter leur avoir de vieillesse - et donc d'améliorer la future retraite -  en effectuant des contributions de rachat. Ces dernières sont soumises à quelques conditions (notamment aucun versement anticipé pour l’encouragement à la propriété, calcul restrictif en cas d’arrivée de l’étranger).

Un rachat peut être pertinent lors de l'affiliation à une caisse de pension après le 25e anniversaire, suite à une augmentation de salaire, pour combler une lacune de prévoyance suite à un divorce, pour acheter des années d'assurance manquantes suite à une interruption d'activité, une maternité, un séjour à l'étranger, etc.

Pour calculer le montant du rachat possible, l’avoir de vieillesse accumulé est comparé à celui que l'assuré aurait pu obtenir s'il avait été assuré depuis l’âge permettant de cotiser pour l’épargne (généralement 25 ans) avec le salaire et avec le plan actuels.

Outre l'avantage d'augmenter les prestations, un rachat permet de bénéficier d'avantages fiscaux. La déductibilité d'une somme de rachat sera examinée par l'autorité fiscale concernée.

Le montant du rachat ne peut pas être retiré sous forme de capital dans les trois ans qui suivent le rachat.

Si vous souhaitez verser une contribution de rachat, vous êtes invités à remplir le questionnaire ci-dessous.

Questionnaire lié au rachat

  FR DE
Questionnaire en cas de versement d'une contribution de rachat en 2018 Télécharger Herunterladen